27 Traces of war

Dans la dernière partie du musée, nous nous arrêtons sur l’héritage de la guerre. La galerie du souvenir est dédiée aux morts et à leurs proches. C’est un lieu de réflexion et de recueillement. Les Britanniques commencent, dès 1915, à établir des registres de victimes. Ces listes permettent d’apporter quelques réponses aux nombreuses questions des proches des soldats tombés au champ d’honneur. Ce sont les troupes elles-mêmes qui sont responsables de l’inhumation des victimes sur le champ de bataille. Elles essaient d’enterrer un maximum de corps pendant la nuit. La position de la tombe provisoire est indiquée sur une carte. Après la guerre, des unités spéciales sont chargées de retrouver et de rassembler les victimes. Les règles interdisent en effet la conservation de cimetières de moins de 40 tombes. Plus de 200 000 victimes de guerre reçoivent une dernière demeure dans l’un des nombreux cimetières de guerre dans cette région. Après votre visite au musée vous pourrez visiter tout près d’ici le Tyne Cot Cemetery, le plus grand cimetière de guerre britannique au monde. Avec près de 12 000 tombes et 35 000 noms de soldats disparus.

Press play to start the audio from the beginning

Memorial Museum Passchendaele 1917

Découvrez ce que notre musée à offrir et écoutant ou lis les arrêts audio ci-dessous. Avez-vous un cœur chaleureux pour le Memorial Museum Passchendaele 1917, ou souhaitez-vous nous soutenir en ces temps difficiles? Devenez membre de la «Passchendaele Society» via passchendaele.be et commémorez la bataille de Passchendaele et ses plus de 600 000 victimes.

 

memorialmuseumpasschendaele1917