21 La construction au front

Pendant la guerre, le travail de terrain est tout aussi important que le combat. Le transport de matériels et d’hommes, la construction d’abris, de routes et de bunkers sont quelques-unes des tâches principales sur le front et à l’arrière de celui-ci. Les barbelés constituent les obstacles les plus courants. Initialement, des piquets de bois sont plantés dans le sol afin d’y attacher les fils, ce qui est à la fois bruyant et dangereux. On invente alors des piquets à vis, appelés ‘queues de porc’ qui s’enfoncent dans le sol comme un tire-bouchon et rendent le travail plus silencieux et rapide. Ils sont tellement solides que les agriculteurs les utilisent encore aujourd’hui pour clôturer leurs champs. Mais les constructions les plus ingénieuses de la Première Guerre mondiale sont les tranchées, le symbole de la Grande Guerre. En montant l’escalier vous vous retrouverez dans un réseau en plein air de différentes tranchées.

Press play to start the audio from the beginning

Memorial Museum Passchendaele 1917

Découvrez ce que notre musée à offrir et écoutant ou lis les arrêts audio ci-dessous. Avez-vous un cœur chaleureux pour le Memorial Museum Passchendaele 1917, ou souhaitez-vous nous soutenir en ces temps difficiles? Devenez membre de la «Passchendaele Society» via passchendaele.be et commémorez la bataille de Passchendaele et ses plus de 600 000 victimes.

 

memorialmuseumpasschendaele1917