07 Offensive du Printemps 1918

Lorsque les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne, en avril 1917, les Allemands se rendent compte qu’ils disposent de très peu de temps pour que le conflit tourne à leur avantage. Au même moment les combats au front de l’est se terminent grâce à la Révolution d’octobre russe. Les troupes allemandes quittent le front de l’est pour se positionner à l’ouest. Fin mars 1918, l’armée allemande lance son Offensive de Printemps organisée selon une tactique précise. Au lieu d’attaquer massivement sur un large front, les Allemands créent des brèches dans les lignes de défense alliées, à l’aide des troupes d’assaut. N’emportant que l’essentiel, ces troupes opèrent en petits groupes. Le sac à dos lourd est remplacé par un sac à pain avec un peu de nourriture, un bidon à eau, un masque à gaz et des armes comme une carabine, une grenade à main, un fusil anti tank ou un mitrailleur. Grâce à leur mobilité ces troupes d’assaut parviennent à percer les lignes ennemies. Néanmoins, l’offensive allemande s’enlise face aux ruines d’Ypres, faute de logistique. Les réserves étaient déjà épuisées lors de la Bataille de Passendale.

Press play to start the audio from the beginning

Memorial Museum Passchendaele 1917

Découvrez ce que notre musée à offrir et écoutant ou lis les arrêts audio ci-dessous. Avez-vous un cœur chaleureux pour le Memorial Museum Passchendaele 1917, ou souhaitez-vous nous soutenir en ces temps difficiles? Devenez membre de la «Passchendaele Society» via passchendaele.be et commémorez la bataille de Passchendaele et ses plus de 600 000 victimes.

 

memorialmuseumpasschendaele1917